Header post for senemusique

Décès, coups d’Etat, élections, sommets… en 2021 : L’actualité internationale dans le rétro

par

Décès, coups d’Etat, élections, sommets… en 2021 : L’actualité internationale dans le rétro

A la veille de la nouvelle année, Senego vous dresse une liste des événements phares de cette année. En Afrique comme dans les autres pays de la planète, 2021 a été une année très mouvementée et riches en actualités. Entre élections, disparitions des personnalités et putschs, l’Afrique a été au centre des attentions en 2021.

Elections présidentielles

En janvier, le président ougandais Yoweri Museveni a été réélu pour un 6e mandat au milieu de manifestations intenses de l’opposition.

Au Niger, il a fallu deux tours pour que le pays se dote d’un nouveau dirigeant : Mohammed Bazoum a battu son adversaire et ancien président Mahamane Ousmane pour le poste suprême.

Patrice Talon a été réélu au mois d’Avril pour un second mandat au Bénin. Il l’emporte dès le premier tour d’un scrutin largement boycotté par l’opposition.

Le président Denis Sassou Nguesso a maintenu son emprise sur le pouvoir au Congo. Une victoire pour un 4e mandat au milieu d’un triste événement : la mort de son opposant Parfait Kolelas du Covid-19.

Le Tchadien Idris Deby a été réélu, toutefois cette victoire a été de courte durée, l’homme fort se blesse au front dans une bataille avec les rebelles du Fact venus de Libye. Il succombera de ses blessures peu après la proclamation de sa victoire, son fils Mahamat Idriss Déby prend aussitôt la tête d’un Conseil militaire de transition.

En Zambie, le chef de l’opposition Hakainde Hichilema remporte les élections et remplace Edgar Lungu lors d’un scrutin âprement disputé. Une victoire vivement acclamée dans le pays. C’était sa sixième tentative à la présidence.

En Gambie, Adama Barrow a entamé son second mandat après avoir battu son adversaire Ousanou Darboe, avec 53% des voix.

Carlos Vila Nova, le candidat de l’unique parti d’opposition à Sao Tomé-et-Principe, a remporté l’élection présidentielle de dimanche avec 57,54 % des suffrages exprimés, contre 42,46 % pour son adversaire, Guilherme Posser da Costa.

Au Cap-Vert, l’ancien Premier ministre et opposant José Maria Neves a été élu président du Cap-Vert avec 51,5 % des suffrages exprimés. En Djibouti, le président Ismael Guelleh est réélu en Avril dès le premier tour avec 98% des voix pour son cinquième mandat.

L’Afrique et les sommets en 2021
En novembre dernier, le sommet Chine-Afrique s’est tenu au Sénégal. Mais avant cela, en mai, le sommet sur le financement des économies africaines a eu lieu à Paris et auquel ont participé de nombreux dirigeants africains parmi les quelque 30 chefs d’État présents.

En octobre, des centaines de jeunes entrepreneurs, militants des droits civiques et activistes africains se sont réunis à Montpellier pour un sommet Afrique-France.

Les coups d’Etat
Un coup d’État en Guinée a évincé le président Alpha Condé âgé de 83 ans, dans le cadre d’un troisième mandat controversé. Des soldats mutinés dirigés par le colonel Mamadi Doumbouya ont ravi le pouvoir sous les acclamations de la population.

Au Mali, Assimi Goita a consolidé les pouvoirs de son régime en évinçant ses partenaires civils, orchestrant un coup dans le coup.

D’autres coups d’État auraient pu avoir lieu, mais ils ont échoué au Niger et au Soudan. Quant à Madagascar, la tentative d’assassinat du 20 juillet sur le président Andry Rajoelina a entraîné l’inculpation de 20 suspects dont deux ressortissants français pour “atteinte à la sûreté de l’Etat”.

Un coup d’État militaire renverse le gouvernement d’Aung San Suu Kyi en Birmanie, le 1er février.

Dans la nuit du 7 juillet 2021, le président haïtien Jovenel Moïse est tué et sa femme blessée dans une attaque contre leur maison à Port-au-Prince, la capitale du pays.

Les événements sportifs 

Coupe de tonnerre au Maracana ! Lionel Messi a enfin remporté son premier titre avec l’Argentine en domptant le Brésil de Neymar en finale de la Copa America (1-0), samedi 10 juillet, mettant fin à une disette de vingt-huit ans de son pays.

Le 11 juillet l’Italie est sacrée championne d’Europe grâce à son succès en finale aux tirs au but (1-1 a.p., 3 t.a.b à 2) face à l’Angleterre, à Wembley. Le gardien Gianluigi Donnarumma a été décisif en repoussant deux tirs au but, permettant aux Italiens de remporter un deuxième titre dans la compétition après 1968.

Protestations civiles et manifestations
En Afrique du Sud, des pillages généralisés ont eu lieu lors de manifestations meurtrières contre la condamnation et l’emprisonnement de l’ancien président Jacob Zuma pour corruption en juillet. Au moins 50 personnes sont mortes dans les émeutes.

L’Eswatini voisin a également connu des émeutes, la population, notamment la jeunesse, s’est révoltée contre la monarchie du roi Mswatini.

Conflits armés et tensions diplomatiques
En RDC, la province du Nord-Kivu a vu les attaques de milices rebelles s’intensifier cette année ainsi que l’augmentation des violations des droits de l’homme. En février, l’ambassadeur italien Luca Attanasio est décédé lors de l’attaque d’un convoi onusien dans la région.

Les attaques meurtrières se sont poursuivies au Sahel, au Mali et au Burkina Faso, alors que le conflit civil en Éthiopie a pris des tournures dramatiques entre les rebelles du Tigré et les forces gouvernementales, forçant le Premier ministre Abiy Ahmed à se rendre au front.

Aux USA, l’assaut du Capitole

L’assaut du Capitole des États-Unis par des milliers d’émeutiers radicaux a lieu à Washington le 6 janvier 2021, à l’incitation du président sortant Donald Trump, dans une tentative de bloquer la certification des résultats du vote du collège électoral de l’élection présidentielle américaine de 2020 et la victoire du président élu Joe Biden, alors que le 117e congrès des États-Unis est réuni au Capitole pour effectuer cette étape finale du processus électoral.

Des partisans du président sortant des États-Unis sont réunis par milliers à Washington pour la manifestation Save America autour d’allégations fallacieuses qu’il répète selon lesquelles « l’élection lui a été volée ». Par conséquent, ils protestent contre le résultat de l’élection présidentielle de 2020 et en soutien à la demande de Trump au Congrès et au vice-président Mike Pence (également président du Sénat) de rejeter la victoire de Joe Biden,. Tout d’abord, les manifestants se rassemblent au parc The Ellipse, où ils entendent les discours des fils du président sortant et de Rudy Giuliani, lequel réclame un jugement par combat pour prouver le bien-fondé des accusations de fraudes, puis de Donald Trump. Ce dernier les appelle à marcher sur le Capitole, en leur demandant de « se battre de toutes leurs forces », et en précisant : « Vous ne reprendrez jamais notre pays avec faiblesse. Vous devez montrer de la force et vous devez être forts »

Les décès
Lamine Diack, président de la Fédération internationale d’athlétisme de 1999 à 2015, est décédé dans la nuit du jeudi 2 au vendredi 3 décembre, à Dakar. L’homme de 88 ans, au cœur d’une affaire de corruption qui a marqué l’athlétisme mondial, était rentré chez lui au Sénégal, en mai dernier.

L’ancien chef du gouvernement malien, Modibo Keïta est décédé le 2 janvier 2021 à Bamako, à l’âge de 78 ans. Du 18 mars au 9 juin 2002, il était le Premier ministre du président Alpha Oumar Konaré qui le remplacera plus tard par Ahmed Mohamed ag Hamani.

Né le 8 mars 1965 à Abidjan, M. Bakayoko est décédé des suites d’un cancer le 10 mars 2021 à Fribourg-en-Brisgau, en Allemagne. D’avril 2011 à 2017, Hamed Bakayoko est ministre de l’Intérieur de Côte d’Ivoire. Son expérience et ses bonnes relations lui ont permis de stabiliser le pays qui sortait de la crise post-électorale 2010-2011.

Le 14 mars 2021 à Dakar, à l’âge de 66 ans, Thione Ballago Seck est décédé, laissant derrière lui un vaste héritage musical à son fils Wally Seck.

Né le 29 octobre 1959 à Chato, dans le nord-ouest de la Tanzanie, l’ancien de l’Etat est décédé en fonction le 17 mars 2021, quelques mois seulement après sa réélection pour un second mandat.

Né le 4 novembre 1936 à Vatomandry, une province de Tamatave, l’ancien président malgache est décédé le 28 mars au centre hospitalier de Soavinandriana à Antananarivo, la capitale, des suites d’une “petite grippe”.

L’ancien chef de l’Etat tchadien est né le 18 juin 1952 à Berdoba et est décédé à Ndjaména le 20 avril 2021, à l’âge de 68 ans. Un peu après l’annonce de sa victoire pour un sixième mandat, le maréchal du Tchad, blessé au front face à des rebelles du Front pour l’alternance et la concorde, succombe à ses blessures. Il est remplacé par son fils Mahamat Idriss Déby qui dirige le Conseil militaire de transition mis en place. Le président Déby a rempli une riche carrière militaire.

Germaine Ahidjo, l’épouse du premier président de la République du Cameroun, Amadou Ahidjo, est décédée le 20 avril 2021 à Dakar, capitale du Sénégal où elle vivait avec sa famille depuis leur exil. Née le 11 février 1930 à Mokolo, elle se marie le 17 août 1957 à Amadou Ahidjo, le père de l’indépendance du Cameroun qu’elle a rencontré en 1955. Elle devient alors la Première dame du Cameroun de 1960 à 1982.

Le journaliste Béchir Ben Yahmed est décédé le 3 mai 2021 à Paris des suites de complications liées au Covid-19, à l’âge de 93 ans.  Il était fondateur de Jeune Afrique.

Le populaire, richissime et controversé prédicateur évangélique nigérian, TB Joshua, est décédé à l’âge de 57 ans. Le télévangéliste, fondateur de la Synagogue, Eglise de toutes les Nations (SCOAN) est décédé le 5 juin 2021 à Lagos.

Né le 13 août 1942 à Faya-Largeau, Hissène Habré est décédé le 24 août 2021 à Dakar. Il est devenu président de la République du Tchad de 1982 à 1990.

Né le 28 avril 1924 à Lubwa en Rhodésie du Nord, le père de l’indépendance de l’actuelle Zambie est décédé à Lusaka, la capitale, le 17 juin 2021. Kenneth Kaunda devient le premier président de la République de Zambie indépendante, le 24 octobre 1964. Il restera à la tête du pays jusqu’au 2 novembre 1991 et quitte le pouvoir à la suite de sa défaite à l’élection présidentielle face à Frederick Chiluba.

Né le 1er octobre 1968 à Yaoundé, Amobé, qui arrive en France à l’âge de cinq ans, est décédé le 8 septembre 2021 à Asnières-sur-Seine. Diplômé en Communication, il travaille pour plusieurs radios africaines et antillaises. Dans les années 1980, il participe à la mise en place de Tabala FM, la première radio africaine établie en France. Il se lance dans le journalisme et manifeste sa passion pour les questions de développement durable.

Infecté à Abidjan par le Covid-19, l’ancien Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny est évacué le 7 septembre en France où il est décédé lé 10 septembre à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, à l’âge de 78 ans. L’économiste Charles Konan Banny est né le 11 novembre 1942 à Divo, en Côte d’Ivoire.

Né le 2 mars 1937 à Oujda au Maroc, Abdelaziz Bouteflika est décédé à Zéralda en Algérie, des suites d’une longue maladie le 17 septembre 2021, à l’âge de 84 ans. L’ancien chef de l’Etat algérien a dirigé son pays du 27 avril 1999 au 2 avril 2019.

Jean-Pierre Adams, l’ancien international français d’origine sénégalaise, est décédé, le lundi 6 septembre, à l’âge de 73 ans, à Nîmes, après un coma de près de 40 ans. Né en 1948 au Sénégal et arrivé en France pendant son enfance, il a évolué durant sa carrière à Nîmes olympique, à l’Ogc Nice et au Psg.

Jean-Pierre Adams formait en équipe de France la charnière centrale avec Marius Trésor. Il a connu une carrière fulgurante jusqu’en 1982, quand une simple opération du genou, à la suite d’une rupture du tendon, a fait basculer sa vie.

À cause d’une erreur d’anesthésie, le footballeur, alors âgé de 34 ans, est tombé dans un coma profond. Il était, depuis, dans un état végétatif. S’il ne pouvait pas parler, il respirait naturellement, pouvait se déplacer un peu, entendre, tousser, sentir et manger, avait expliqué son épouse, Bernadette Adams, il y a deux ans.