Header post for senemusique

DIEYNA BALDÉ RESTE EN DÉTENTION, SA DEMANDE DE LIBERTÉ PROVISOIRE REJETÉE

par

DIEYNA BALDÉ RESTE EN DÉTENTION, SA DEMANDE DE LIBERTÉ PROVISOIRE REJETÉE

Un procès expéditif. Ce mardi, la jeune (18 ans) chanteuse Dieyna Baldé a fait face au juge pour le procès l’opposant à son compagnon et producteur, le chanteur Djibril Mbaye alias Brill Fight, qui avait porté plainte contre X pour cambriolage, vol de ses téléphone, chantage et menace de diffusion d’images à caractère privé. La demande de mise en liberté provisoire introduite par les avocats de Dieyna Baldé a été rejetée et le délibéré du procès est prévu au mardi 7 septembre 2021, soit dans une semaine.

Placée sous le régime de mandat de dépôt suite à une plainte de son petit ami, Dieyna Baldé a été envoyée au Pavillon spécial de l’hôpital Le Dantec, en raison du protocole mis en place par l’administration pénitentiaire contre la Covid-19. En effet, les détenues sont envoyées dans cet établissement le temps de la période d’incubation avant de rejoindre les différentes maisons d’arrêt pour femmes.

La partie civile s’est finalement désistée. Le rappeur et compositeur, Djibril Mbaye Fall, alias Bril Fight 4, a déclaré avoir pardonné à la chanteuse Dieynaba Baldé.

« C’est quand je me suis réveillé le matin que j’ai constaté qu’on ma pris mon téléphone. C’est Dieynaba qui m’a suggéré de porter plainte et c’est elle même qui m’a accompagné à la brigade. Je ne savais pas qu’elle était derrière tout cela. D’ailleurs, je lui pardonne du fond du cœur », a-t-il annoncé à la barre.

Auparavant, les avocats de la défense avaient plaidé la relaxe de leur cliente rejetant ainsi les délits de vol et de collecte de données à caractère personnel.  Selon eux, la chanteuse « est victime de personnes qui ont le double de son âge ».

A noter, par ailleurs, que Dieynaba Baldé et ses présumés complices seront édifiés le 7 septembre prochain. Mais, ils vont retourner en prison car leur demande de liberté provisoire à été rejeté par le juge.

EMEDIA