Header post for senemusique

Disparu le 26 décembre dernier : L’Afrique du Sud rend un dernier hommage à Desmond Tutu

par

Disparu le 26 décembre dernier : L’Afrique du Sud rend un dernier hommage à Desmond Tutu

Au Cap, dans la cathédrale anglicane Saint-Georges ou s’est tenue une messe de requiem en l’honneur de Desmond Tutu après l’hymne national, le président Cyril Ramaphosa a prononcé l’éloge funèbre avant de remettre le drapeau de la nation à la veuve de l’archevêque.

Si l’Archevêque Desmond Tutu était là, il aurait dit “hey, hey, pourquoi avez-vous l’air si triste si malheureux” a-t-il dit; repris par Africanews.

L’Afrique du Sud a salué samedi au Cap son dernier grand héros de la lutte contre l’apartheid, Desmond Tutu, lors de funérailles sans faste comme il l’avait souhaité mais chargées d’émotion et de paroles rappelant comment le petit homme à la robe violette a marqué l’histoire.

“L’archevêque était sans conteste un croisé dans la lutte pour la liberté, la justice, l’égalité et la paix, non seulement en Afrique du Sud, son pays natal, mais aussi dans le monde entier. L’impact et l’influence de l’archevêque émérite Desmond Tutu étaient tels que des hommages ont été rendus par des présidents actuels et passés, des chefs religieux, des monarques, des législateurs, des partis politiques, des musiciens, des artistes et des gens ordinaires des quatre coins du monde” a ajouté le président Cyril Ramaphosa.

Letsie III, le roi du Lesotho, le représentant du dalaï lama avec qui Tutu a échangé des fous rires mémorables et L’ancienne présidente d’Irlande Mary Robinson sont entre autres les invités à cette cérémonie. Tutu avait demandé que le cercueil en pin clair dans lequel il a reposé les deux derniers jours dans la cathédrale, pour que des milliers de gens viennent honorer la mémoire de ses combats et de ses enthousiasmes, soit choisi “le moins cher possible”.

Pas de poignées en or, de simples bouts de corde pour le transport. Dessus, un simple bouquet de fleurs blanches