Header post for senemusique

Touba – Pastef inaugure son nouveau siège, Cheikh Thioro Mbacké, le nouveau leader

par

Touba – Pastef inaugure son nouveau siège, Cheikh Thioro Mbacké, le nouveau leader

Ce sera ensuite une causerie portant sur politique et religion qui va permettre la validation du bureau MOJIP TOUBA par la délégation du MOJIP national. Après les allocutions des différents responsables, il sera procédé à la coupure du ruban inaugurant le nouveau siège de Pastef qui est un immeuble de deux étages avec toutes les commodités. Comme pour dire que Cheikh Thioro Mbacké et les siens n’auront lésiné sur aucun moyen pour le rayonnement de Pastef

Tour à tour, Maïmouna Dièye la Responsable nationale des femmes « Patriotes » tout comme Moustapha Sarré, Mor Talla Gueye (Nitt Dof) s’appesantiront sur les qualités de Cheikh Thioro Mbacké qui depuis son adhésion à Pastef, ne cesse de concourir à l’élargissement des bases du parti. « Avec les actions conjuguées du Coordonnateur et des autres membres, Pastef Touba est devenu une réalité politique sur le terrain, c’est pourquoi au nom du président Ousmane Sonko, la direction renouvelle sa confiance à Cheikh Thioro et à tous les membres », a déclaré Moustapha Sarré.

A leur tour, Ousmane Abdoulaye Barro, Sadikh Top…. délivreront un message à l’ensemble des « Patriotes » en leurs demandant de taire les petites querelles et de prendre exemple sur la coordination de Touba qui est aujourd’hui l’exemple typique du « Don de soi pour la patrie ».

Très ému, Cheikh Thioro Mbacké remerciera le Khalife général des Mourides sans qui cette cérémonie n’aurait pu se tenir. A l’assistance qu’il remerciera, il dira « C’est le président Ousmane Sonko qu’il faut remercier aujourd’hui parce qu’il a appris à la jeunesse et aux Sénégalais que la vérité triomphera. Nous avons suivi son discours qui est quasiment ce que nous dicte notre religion et notre Tarikha ».

« Avoir un leader de la dimension de Ousmane Sonko est un don du ciel et nous devons en profiter pour ne pas regretter comme nos parents l’ont regretté avec Mamadou Dia », renseigne Cheikh Thioro qui ne manquera pas de mettre à nu ce qu’il appelle les « mensonges d’état » gouvernement au sujet de l’assainissement (Voir vidéo) de la ville de Touba.